1994-2008     2009-2012      09-2012- ....

Cours de Jean-Michel VAPPEREAU à Paris - Format Mp3   et

pour télécharger les fichiers MP3, cliquez sur le bouton droit de votre souris, et choisissez "enregistrer la cible".
pour lire une fichier MP3 : installez un lecteur (PC ou Mac) ci-dessus (ou autre) . Puis cliquez sur le lien-nombre surligné.

La répétition en tant que lien *
...il s'agit de commencer à déployer la nouvelle définition du symptôme de la psychose paranoïaque (nud trèfle) comme personnalité et de son traitement (recomposition du nud impropre borroméen soit reconstruire la partie Lacan abolie, notée : a).
5 juin 2012 Mines
1(120M°)
12 juin 2012 Mines
1(16M°)-2(14M°)-3(14M°)-4(16M°), diagrammes 8, Bo1, Bo2, Bo3; cours 2007 le Sinth
19 juin 2012 Mines
1(14M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(17M°)
26 juin 2012 Mines
1(15M°) Texte -2(14M°)-3(15M°)-4(10M°)- Texte , plan, bibliographie
La répétition en tant que lien *
Les deux difficultés majeurs pour la psychanalyse dans les quatre dernières années du séminaire du docteur J. Lacan.
10 janvier 2012 Mines
1(17M°)-2(14M°)-3(15M°)-4(11M°)
17 janvier 2012 Mines
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(15M°)
24 janvier 2012 Mines
1(14M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(17M°); Cas du Huit intérieur et trèfle (.pdf)
31 janvier 2012 Mines
1(16M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(11M°); Cas du Huit intérieur et du trèfle (.pdf) colorisé
07 février 2012 Mines
1(19M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(12M°)
14 février 2012 Mines
1(14M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(12M°); cas du Bo1, cas du Bo2
21 février 2012 Mines
1(17M°)-2(17M°)-3(16M°)-4(8M°)
28 février 2012 Mines
1(15M°)-2(14M°)-3(15M°)-4(22M°)
Conférence Freud-Cantor *
06 septembre 2011 à la FTP
1(16M°)-2(18M°)-3(25M°)-4(5M°)
Du nud logique
dans l'écriture de l'aliénation et de la séparation
reconnaissance de l'existence de la répétition freudienne (suite)
mardi 07 juin 2011 Cavaillès
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(10M°)
mardi 14 juin 2011 Histoire
1(16M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(13M°)
mardi 21 juin 2011 Dussane
1(16M°)-2(16M°)-3(22M°)
mardi 28 juin 2011 Dussane
1(16M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(12M°)
Le dérapage d'Aristote*
La logique canonique classique de la coordination a toujours été modale même si les logiciens d'Aristote à Quine dérapent à ce propos et provoquent ce qu'ils ont pu écrire d'hésitant, les faisant tomber dans de graves erreurs.
mardi 04 janvier 2011 Celan
1(16M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(7M°)
mardi 11 janvier 2011
1(15M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(15M°)
mardi 18 janvier 2011
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(14M°)
mardi 25 janvier 2011
1(28M°)-2(15M°)-3(18M°)
mardi 01 février 2011
1(17M°)-2(16M°)-3(9M°)-4(10M°)
mardi 08 février 2011
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(14M°)
mardi 17 févrer 2011
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(18M°)-Schémas du cours
mardi 22 février 2011
1(17M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(10M°)
mardi 01 mars 2011
1(16M°)-2(16M°)-3(17M°)-4(13M°)

La formule algébrique de la séparation, la difficulté propre à son écriture*

Une lecture attentive des quatre énoncés catégoriques notés: A, E, I et O, déterminant les contraintes de la syllogistique d'Aristote, conduit aux remarques suivantes.
mardi 14 septembre 2010
1(16M°)-2(14M°)-3(15M°)-4(12M°)- texte ( M°)
mardi 21 septembre 2010
1(15M°)-2(15M°)-3(16M°)-4(20M°)- texte ( M°)
vendredi 24 septembre 2010
1(16M°)-2(16M°)-3(21M°)-4(5M°)- texte ( M°)
mardi 28 septembre 2010
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(16M°)- texte ( M°)
Construction du poinçon et des schémas.
Le sinthome dans les schémas L, R et I,*
La répétition freudienne est au principe de nos travaux actuels, elle se retrouve dans la formule du fantasme et se montre dans les schémas. Il y a deux parties qui se jouent l'une de l'autre dans le cours.
mardi 01 juin 2010
1(14 M°)-2(14 M°)-3( 14M°)-4(6 M°)-5( 3M°)- texte ( 0,5 M°)
mercredi 09 juin 2010
1( M°)-2( M°)-3( M°)-4( M°)- texte (1 M°)
mardi 15 juin 2010
1(14M°)-2(14M°)-3(14M°)-4(10M°)- texte (1 M°)- JR 3planches (1,3M°)
mardi 22 juin 2010
1(15M°)-2(15M°)-3(14 M°)-4( 6M°)-texte (1 M°)

La répétition freudienne après 45*

1965 - 2010 à l'Ens, la répétition est toujours aussi jeune et fringante après quarante cinq ans passé dans le formole, intacte, elle est bien conservée.

mardi 19 janvier 2010
1(14M°)-2(14M°)-3(14M°)-4(14M°)-texte (1M°)
mardi 02 février 2010
1(14M°)-2(14M°)-3(16M°)-4(17M°)- texte (1,7M°)
mardi 09 février 2010
1(15M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(19M°)-texte (2,2 M°)

-La séparation, partie I (rappel) .pdf (2M°)
-Quatre présentations des mêmes résultats
pour introduire aux Calculs. .pdf (500kb)
- La séparation partie II .pdf (600K)

mardi 16 février 2010
1(15M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(19M°)- texte  (2.7 M°)
mardi 23 février 2010
1(14M°)-2(14M°)-3(20M°)-4(11M°) -texte (1M°)
1964 - La répétition freudienne et l' involution signifiante écrite selon Lacan au moyen du point de capiton*

La répétition est un des quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse tels que Lacan les décline dans son séminaire de l'hiver et du printemps 1964. Il n'est pas courant de nos jours de faire état de ce supposé concept dans le discours de nos grands cliniciens, si même d'aventure jamais personne ne s'est risqué à dire pour le moins de quoi il retourne, afin de le commenter et l'expliquer avec Lacan.

mardi 08 septembre 2009
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(15M°)- texte : la séparation enfin (.pdf)
mardi 15 septembre 2009
1(15M°)-2(15M°)-3(15M°)-4(15M°)
mardi 22 septembre 2009
1(16M°)-2(16M°)-3(15M°)-4(15M°)
Des composés du noeud (suite) *
 
mardi 26 mai 2009
1(14M°)- 2(15M°)- 3(14M°)- 4(14M°)
mardi 2 juin 2009
1(11M°)- 2(14M°)- 3(14M°)- 4(15M°) -5(1M°)- 2 planches : 1 et 2
mardi 9 juin 2009
1(14M°)- 2(14M°)- 3(16M°)- 4(9M°)
mardi 16 juin 2009
1(15M°)- 2(14M°)- 3(17M°)- 4(14M°)
mardi 23 juin 2009
1(14M°)- 2(14M°)- 3(16M°)- 4(8M°)
mardi 30 juin 2009
1(14M°)- 2(15M°)- 3(14M°)- 4(16M°)-5(1M°)
 
0.0 Table des noeuds propres + 3.pdf
1.0 Comparaison des séries.pdf
1.1 Comparaison des séries .pdf
2.0 Comparaison par soustraction .pdf
3.0 Comparaison par absorbtion .pdf
Des composés du noeud *

Notre lecture du séminaire de Lacan intitulé : Le sinthome (Livre XXIII), nous conduit au constat d'une rupture fondamentale, même si elle parait très tardive aux lecteurs et auditeurs un peu pressés.

Où le symptôme de Freud (réalité psychique, dit aussi dipe) devient le sinthome de Lacan, son ancien système de production qui subsiste dans le nouveau.

Impossible avant de distinguer entre trauma ( Urverdrang ) et forclusion (psychose) dans leur relations respectives au réel en jeu.

mardi 20 janvier 2009
1(14M°)-2(14M°)-3(17M°)-4(9M°)-
mardi 27 janvier 2009
1(14M°)-2(14M°)-3(15M°)-4(13M°)-
planche1- planche2+maille - planche des dessins
mardi 02 février 2009
1(15M°)-2(15M°)-3(14M°)-4(13M°)- table noeud1-table noeud2 -masques
mardi 10 février 2009
1(116M°)-
mardi 17 février 2009
1(14M°)-2(14M°)-3(14M°)-4(12M°)
1. Les Chaînes sans enlacements à 14 pour les nœuds de Lacan à 7. (.jpeg , .pdf )
2. Le bon heur dans la symétrie.
(.jpg , .pdf )
mardi 24 février 2009
1(14M°)-2(14M°)-3(14M°)-4(11M°)

* 2006-2007 * 2007-2008 *

http://jeanmichel.vappereau.free.fr/MP3/cours_mp3.htm